Les recommandations Haute Autorité de Santé relatives à la prise en charge des nourrissons de moins de 12 mois atteints de bronchiolite-Pourquoi cela ne doit rien changer à la prise charge des kinésithérapeutes

Publié le 17 novembre 2019

Commentaires: Premier item : Enfin la communauté médicale intègre que les percussions les vibrations et les drainage de postures sont contre indiquées. Entre parenthèses ces techniques sont celles qui indiquées comme contre indiquées dans les pays anglo saxons et qui jusqu’à  présents étaient utilisées par les détracteurs de la kinésithérapie respiratoire telle que nous la […]

Commentaires:

Premier item : Enfin la communauté médicale intègre que les percussions les vibrations et les drainage de postures sont contre indiquées. Entre parenthèses ces techniques sont celles qui indiquées comme contre indiquées dans les pays anglo saxons et qui jusqu’à  présents étaient utilisées par les détracteurs de la kinésithérapie respiratoire telle que nous la pratiquons  dans la traduction de « Chest physiothérapie » NIVEAU DE PREUVE ELEVE

Deuxième Item et troisième Item : La kinésithérapie respiratoire n’est pas recommandée chez les nourrissons hospitalisés PRESOMPTION SCIENTIFIQUE. Cependant elle peut se discuter en cas de comorbidité (pathologies respiratoires chroniques et pathologie neuro musculaire) ACCORD D’EXPERT le plus bas niveau de preuve. Peut être un peu d’incohérence ne pensez vous pas ???

Quatrième item: En l’absence de données la kinésithérapie respiratoire en ambulatoire n’est pas recommandée ?? si il y a des données cela pourrait changer ? Alors pourquoi ne pas prendre en compte les trois publications de recherches cliniques réalisées en ville ces dernières années. ACCORD D’EXPERT le plus bas niveau de preuve

Sebban S, Pull L, Smail A et al. Influence de la kinésithérapie respiratoire sur la décision d’hospitalisation du nourrisson de moins d’un an atteint de bronchiolite aux urgences pédiatriques. Kinesither Rev 2017; 17(183) : 3-8

Evenou D, Sebban S, Fausser C, et al. Evaluation de l’effet de la kinésithérapie respiratoire avec augmentation du flux expiratoire dans la prise en charge de la première bronchiolite du nourrisson en ville. Kinesither Rev 2017; 17(187) : 3-8

Sebban S, Evenou D, Jung C, et al Symptomatic Effects of Chest Physiotherapy with Increased Exhalation Technique in Outpatient Care for Infant Bronchiolitis: A Multicentre, Randomised, Controlled Study. Bronkilib 2. J Clin Res Med 2019, Vol. 2 (4) : 1

Pour avoir une vision objective de ces recommandations et pour ne pas céder à la morosité en regard du vacarme médiatique que vous subissez nous vous invitions à lire l’argumentaire qui est contenu dans les liens ci-après.

https://www.lepoint.fr/sante/kine/demorand-bronchiolite-et-kinesitherapie-halte-a-la-desinformation-14-11-2019-2347474_2467.php?fbclid=IwAR0QzqZBFMu0_JCghK_Dq4Zi1daXMsd8clFX-a6pJoi-_3IDPlWFKzSRyns#xtor=CS2-238

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3118113/fr/prise-en-charge-du-1er-episode-de-bronchiolite-aigue-chez-le-nourrisson-de-moins-de-12-mois?fbclid=IwAR0mT7EKPOcH_lH0LMr7_7_UkZzRm8H4eGczclfKUukSxB2CPhfeMNk8bt4

Les commentaires sont fermés.