La Bronchiolite en questions

Les bébés attrapent ils fréquemment la bronchiolite ?

Oui car cette maladie survient sur un mode épidémique en automne et en hiver. Le virus responsable va pouvoir toucher un grand nombre d’adultes et d’enfants petits et grands. Les bébés y sont plus sensibles car ils sont particulièrement novices vis-à-vis de ce virus et que leurs bronches sont en cours de développement.

La bronchiolite est ce grave ?

La plupart du temps non ; cependant face à une maladie qui touche les plus petits il est normal de rester vigilant ! Dans la grande majorité des cas il n’est pas nécessaire de se précipiter aux urgences. L’essentiel est d’en surveiller la tolérance et l’évolution.

Quels sont les bébés à risques ?

Les plus fragiles, en premier lieu les plus jeunes (une attention particulière doit être portée aux bébés âgés de moins de 3 mois)

Que surveiller ?

Essentiellement ses capacités à s’alimenter. Si Bébé prend bien ses biberons cela signifie qu’il est à l’aise pour respirer !

Quel symptôme doit alerter?

Si Bébé prend moins de la moitié de la quantité de son biberon habituel et ce sur 3 biberons d’affilée.

Que faire dans ce cas?

Consulter le médecin traitant ou le pédiatre habituel. Ils connaissent bien cette maladie. Ils évalueront au mieux l’enfant et prescriront de la kinésithérapie respiratoire qui dégage les bronches de Bébé et lui donne un meilleur confort respiratoire. Le bébé ainsi soulagé peut boire et s’alimenter. De plus le kinésithérapeute sait également évaluer l’état respiratoire de Bébé et renseigner le médecin sur l’évolution de la maladie.

Y a-t-il une prévention possible?

Oui, on peut éviter à Bébé les situations à risque :

  • Les endroits très fréquentés ou circule les virus responsables (gares, transports en communs, grands magasins et supermarchés, restaurants, etc..)
  • Les contacts avec les adultes ou les enfants enrhumés (frères et sœurs, bisous sur le visage, réunions familiales).
  • Avant de s’occuper de Bébé il faut prendre le temps de se laver les mains et mettre un masque si l’on est soi même enrhumé ou si l’on tousse.