KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE AVEC AFE EN VILLE ET BRONCHIOLITE : LES RESULTATS PRELIMINAIRES D’UNE ETUDE CONTRÔLEE RANDOMISEE MULTI CENTRIQUE EN SIMPLE INSU BRONKILIB 2

Publié le 19 avril 2017

Après le succès de l’étude Bronkilib qui verra ses résultats publié dans les prochaines semaines dans Kinésithérapie la Revue, un second protocole de recherche clinique Bronkilib 2, s’appuyant sur les résultats très encourageant concernant l’effet positif de la kinésithérapie respiratoire pédiatrique avec AFE, a été mise en oeuvre.
Elle s’est déroulée dans quatre centres investigateurs en ville en Ile de France en Normandie et en Rhône Alpes pendant la période épidémique 2016 2017. Cette nouvelle recherche clinique Contrôlée Randomisée Multicentrique en Aveugle confirme s’il en était besoin les résultats obtenus dans le cadre de la précédente étude. La kinésithérapie respiratoire pédiatrique avec AFE est bien bénéfique pour la santé des nourrissons atteints de bronchiolite.

Cette étude clinique Contrôlée Randomisée Multi centrique en Aveugle  s’est déroulée entre novembre 2016 et février 2017. Elle a permis d’inclure 82 nourrissons. 41 dans le groupe avec kinésithérapie et 41 dans le groupe témoin sans kinésithérapie. Ces inclusions bénéficient actuellement d’un traitement bio statistique au sein de l’Unité de Recherche Clinique du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil . L’ensemble des résultats bénéficieront d’une publication dans les revues scientifiques spécialisées, ce qui prendra encore plusieurs mois.

L’objectif principal de cette recherche était:

Evaluer l’effet immédiat, à la première séance, du traitement par kinésithérapie respiratoire avec Augmentation du Flux Expiratoire (AFE) chez les nourrissons atteints d’une première bronchiolite bénéficiant d’une prise en charge ambulatoire.

Le critère principal d’évaluation était:

Le nombre de nourrissons répondeurs après kinésithérapie immédiate versus nourrissons répondeurs dans le groupe témoin (sans kinésithérapie). Un répondeur étant défini par le changement de classe de sévérité du score de Wang à une classe de sévérité inférieure entre la première et la deuxième évaluation .

Le score d’évaluation utilisé est le Score de Wang (Score utilisé dans les recherches cliniques  hospitalières qui ont  récemment été très médiatisées sur la justification ou non de la pratique de kinésithérapie respiratoire pédiatrique).

Le premier résultat que nous pouvons annoncer, de façon objective, en attendant les traitement bio statistiques, est que 70,7% des nourrissons inclus dans le bras avec kinésithérapie respiratoire avec AFE ont vu leur score de sévérité diminuer entre la première et la deuxième évaluation alors que seuls 9,76% des nourrissons du groupe témoin sans kinésithérapie ont bénéficié d’une amélioration similaire.

Nous osons donc en déduire qu’il y a bien un effet positif immédiat de la kinésithérapie respiratoire par augmentation du flux expiratoire réalisée en ville sur la santé respiratoire des nourrissons atteints de Bronchiolite.

RESULTATS PRELIMINAIRES BRONKILIB 2 30 05 2017

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.